secrets-de-la-guerre-froide

secrets-de-la-guerre-froide

Les notes de Schabowski

Par Jean-Paul Staub.

 

Günter Schabowski, né en 1929 à Anklam, non loin de la côte balte, est un obscur apparatchik du parti socialiste unifié est-allemand (Sozialistische Einheitspartei, SED), dont il a gravi par sa fidélité tous les échelons jusqu’à en devenir en 1981 membre du comité central, et à partir du 6 novembre 1989, quelques jours avant la chute du Mur, secrétaire à l’information, porte-parole du gouvernement d’Egon Krenz, l’éphémère successeur de Honnecker. Il fut journaliste, et notamment de 1978 à 1985 rédacteur en chef de Neues Deutschland, l’organe du parti, puis premier secrétaire de la section de district de la SED pour Berlin-Est.

 

Au lieu de finir dans les oubliettes de l’histoire, Schabowski s’est illustré lors d’une conférence de presse le 9 novembre 1989, où il était chargé de présenter la nouvelle réglementation des voyages pour les citoyens de RDA, par une bévue restée célèbre. Interrogé par un journaliste sur l’entrée en vigueur de celle-ci, il répondit à cette question imprévue en hésitant : « A ce que je sache, cela entrera en vigueur… tout de suite, immédiatement ». Ce fut la ruée vers les points de passage, on connaît la suite…

 

En 1997, Schabowski fut condamné à 3 ans de prison pour son rôle dans l’emploi d’armes à feu contre les fugitifs vers l’Ouest, mais fut gracié après un an de détention. Il est décédé à Berlin en 2015, à l’âge de 86 ans.

 

Les notes de Schabowski, griffonnées sur une feuille de format A4, traduisent son désarroi par leurs ratures et la fébrilité de son écriture, parfois difficile à déchiffrer. Elles constituent certes un document historique mais ne recèlent aucune pensée prospective, aucune indication sur le futur des deux Allemagnes ou sur la solennité du moment. C’est plutôt le pense-bête d’un bureaucrate obnubilé par le respect du temps imparti. Ces notes, prises durant la réunion du plénum du comité central qui a précédé la conférence de presse, disparues après celle-ci, ont été retrouvées à la mort de Schabowski. Elles sont actuellement exposées à Berlin. Nous remercions Larry Kelley, ancien d’USMLM, de nous avoir rappelé leur existence 30 ans après la chute du Mur qu’elles ont précipitée.

 

 Schabowski 1.JPG

 

Fac-similé du document original 

 

Schabowski 2.JPG


 Schabowski 3.JPG

 

 

Notes :

[1] Horst et Bo sont probablement des membres du Comité central, comme Schabowski.

[2] Comme cela apparaît à plusieurs endroits, Schabowski paraît obsédé, pour une raison inconnue, par le respect du temps imparti.

[3] Les paragraphes rayés (sur le document original d’une simple encoche) correspondent probablement aux points que Schabowski considère comme traités.

[4] Ceci n’est pas très clair.

[5] Cette remarque naïve traduit bien le désarroi de Schabowski.

 

 

Schabowski 4.JPG

 

Schabowski durant sa conférence de presse

 

Texte et traduction de Jean-Paul Staub



24/02/2020
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres