secrets-de-la-guerre-froide

secrets-de-la-guerre-froide

La FOIRE de LEIPZIG et la STASI (2

Rédacteur : Jacques Suspène.

 

 

 

 

 

STASI contre Missions Alliées

 

"Par l'autre bout de la lorgnette"

 

patch Potsdam.jpg

 

 

« Les activités des trois Missions Militaires Alliées observées par la Stasi »

 

insigne MMFL.jpg

 

 

Episode 2

 

 

Introduction : Et maintenant plongeons dans l’univers de la Stasi :

 

plaque 37.jpg

 

Les quelques extraits de comptes-rendus de la Stasi (de 1963 à 1970) figurant dans cet épisode montrent la surveillance active et étroite menée à l’encontre des membres des Missions lors des visites à la Foire de Leipzig. Vous lirez par exemple qu’un « missionnaire » est observé « sortant d’un local avec une valise plus lourde qu’à l’entrée », que les hébergements de nuit « étaient préparés par les soins de la Stasi » et bien d’autres choses intéressantes.

Ces extraits vous donneront également un aperçu de la surveillance qu’exerçait en permanence la Stasi non seulement sur les « étrangers » mais aussi sur sa population. Un aperçu de la « pieuvre » qu’était cette organisation, cherchant en permanence « de nouvelles recrues » et utilisant « ses correspondants officiels et non officiels », tant pour agir à « l’Ouest » qu’au sein de son territoire. En RDA, il était courant d’entendre que « tout le monde surveillait tout le monde ». Vous noterez aussi certains termes utilisés par les rédacteurs pour dénommer le monde occidental et qu’une copie des CR est destinée systématiquement « aux Amis » soviétiques.

 

Cet article a aussi pour objectif de vous démontrer la prudence à avoir lors de vos déplacements notamment à l’étranger si l’on présente un intérêt pour des « Services d’Etat » ou pour des « gens malintentionnés » à votre encontre.

 

Les CR de la Stasi repris partiellement ci-dessous sont assez répétitifs et structurés souvent à l’identique. Seuls les premiers extraits sont assez longs afin de vous faire découvrir le travail minutieux de surveillance et les moyens engagés. Pour les suivants je ne mentionnerai que les éléments majeurs.

 

foire 1.jpg

 

Extraits de 13 Comptes-Rendus de la Stasi :

 

Tous les noms propres cités dans ces CR ont été remplacés par la lettre « X ».

 

 

coin foire.jpg

 

 

CR 1 / Rapport de surveillance (Extraits) sur les Missions par la Stasi : Foire de printemps de Leipzig  1963 :  (3 au 12 mars 1963).

 

Les membres des MML ont fréquenté la Foire de Printemps de façon nettement plus intense qu’habituellement. Cela représente, par rapport à la fréquentation de la Foire de 1962, une augmentation de 120 %. Les plus nombreux ont été les Britanniques qui, avec un effectif de 14 officiers et de 4 femmes, ont visité la Foire à 24 reprises, les plus assidus étant les Majors X et X. Les Américains, 8 officiers et 2 femmes, ont visité la partie technique de la Foire à 20 reprises ; les plus actifs ont été le Major X, le Lt-Colonel X et le Major X. La participation française aux visites de la Foire a été notoirement réduite avec seulement 7 visites effectuées par 5 Officiers ou subordonnés et 1 femme.

Durant leur séjour, les MML ont principalement établi des contacts avec les exposants de différents pays ainsi qu’avec d’autres personnes présentes sur le site de la Foire.

 

Pendant toute la durée de la Foire, tous les membres des MML étaient constamment contrôlés, il a pu être constaté que 50 contacts avaient été établis avec des citoyens de la RDA ainsi qu’avec des exposants de divers pays.

 

a) USMLM : Avec 24 contacts, ce sont les membres d’USMLM qui se sont montrés les plus actifs. Dans 16 cas, des contacts ont été établis avec des représentants de diverses firmes. D’autres contacts ont été observés avec des exposants dans divers restaurants.   (…)

Ils se sont entretenus longtemps, ont échangé des photos et ont consommé du vin.

3. Le 12.3.1963, le Colonel X s’est rendu à 12 heures 16 dans la halle de la République Populaire de Pologne et a pris place au stand des appareils de mesure électroniques de Varsovie. Il s’y est longtemps entretenu avec deux représentants de cette firme. Ils ont échangé des cigarettes. L’un des représentants a extrait de son portefeuille une petite affiche et l’a remise au Col X. Leur entretien a duré environ 15 minutes.

4. Le 9.3.1963, le Lt-Col X s’est entretenu durant environ 15 minutes avec un exposant

de la firme « Pech & Kunte » Obernhan/SA. La firme était localisée dans le bâtiment au-dessus du Mädlerpassage.

b) BRIXMIS :

  1. Le stand de la société « ES Taylor » situé dans le pavillon britannique a été visité par

le Cdt X les 5, 11 et 12.3.1963. X s’y est souvent attardé. Il y a apporté des journaux de Potsdam et en a remporté d’autres.

  1. Le 11.3.1963, le Cdt X s’est entretenu avec un exposant de la société des

machines de travaux publics. Il a demandé des précisions concernant le nouvel équipement « Taupe B 750 » ainsi qu’une démonstration.

  1.  Le 5.3.1963, le Cdt X s’est entretenu durant environ 3 minutes de façon amicale avec l’exposant de la société « Smiths – Representant » « Bruno X » de Brême dans la halle 15.

c) MMFL :

  1. Le 11.3.1963, le S-Lieutenant X et l’adjudant X ont été abordés sur la zone

technique de la Foire par 2 membres de la NVA. Ceux-ci ont tout d’abord longuement suivi les membres de la MMFL et l’un d’eux a déclaré aux Français « Nous allons donc le faire à la russe ».

Les membres de la NVA sont :          - Caporal X carte d’identité III ?

 - Soldat Y carte d’identité XXII ?

  1. Le 11.3.1963, le S-Lt X et l’adjudant X se sont entretenus durant environ 30 minutes avec des représentants de la société « Universal Tiefpunkt UTP » de Colmar. Il faut souligner que les 2 membres de la MMFL se sont souvent entretenus avec des exposants de la République française.

      d) Toutes MML :

La majeure partie des contacts a été photographiée.

L’intérêt principal des membres des 3 MML s’est porté sur la partie technique de la Foire. Globalement, on peut estimer que tous les officiers des MML se sont intéressés à l’ensemble des expositions. Ils ont photographié les matériels exposés les plus intéressants avec des vues d’ensemble mais également dans le détail. En outre, ils ont effectué en permanence des relevés techniques des différentes machines et appareils et ont réuni les prospectus correspondants.

Il n’a pas été constaté de partage des domaines d’intérêt entre les 3 MML. Cela est également valable quant à l’activité individuelle des officiers. Ainsi, les différents matériels exposés, ont été photographiés et/ou dessinés par la quasi-totalité des officiers. Mais l’intérêt principal manifesté l’a été pour les matériels exposés provenant de notre République et des autres pays socialistes.

 

Les domaines d’intérêt ont été les suivants :

  1. Technique radio et Radars

Une reconnaissance des véhicules radio, antennes directionnelles, radars navals, radios portatives, antennes radar et radio, a été effectuée. Dans la halle de la Rép. Pop. de Yougoslavie, il a été manifesté de l’intérêt pour les semi-conducteurs et les résistances électroniques.

  1. Matériels pour l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire

L’intérêt s’est surtout porté sur les expositions du pavillon soviétique telles que la maquette de la centrale nucléaire, les appareils de mesure et de détection des rayonnements, les réacteurs à impulsion rapide.

  1. Véhicules

Intérêt particulier pour les véhicules sur voies ferrées, éléments tels que châssis, freins, dispositifs d’attelage, amortisseurs hydrauliques, wagons de fort tonnage, citernes à pétrole brut.

  1. Photos / optique

Nouveautés de l’entreprise Carl Zeiss Jena, appareils photos, jumelles.

  1. Appareils médicaux

Société Trafo et appareils à rayons X de Dresde.

  1. Technique de mesure et de régulation
  2. Equipement technique / bâtiment
  3. Construction navale
  4.  Matériel agricole
  5. Machines outils
  6. Equipement de forage

 

Observation  opérationnelle

 

L’observation opérationnelle a été effectuée avec succès par l’ensemble de nos forces engagées lors de l’action « Degré maximum ». La quasi-totalité des membres des MML a été observée et placée sous contrôle.

Bien qu’il ait été convenu avec le Directeur de la section VII du district administratif de Leipzig de soutenir le groupe d’intervention relatif au comportement des membres des MML, il a été constaté que ce soutien était insuffisant.

Il n’a été que peu tenu compte de la directive 2/60 du Camarade Ministre par les sections spéciales ainsi que par la Police Populaire.

Bien que 25 véhicules des 3 MML aient été présents durant la Foire, leur présence n’a été que très peu signalée par les membres de la police populaire et ce, bien que ces véhicules aient en permanence franchi des postes de régulation de la police routière.

 

                                                                                                          Directeur de la section 7

 

 

CR 2 / RAPPORT (Extraits) d’activités des MML occidentales durant la Foire de Printemps de Leipzig 1964 du 1er au 10 mars 1964 :

 

I – Par rapport à la Foire de Printemps de 1963, il faut noter cette année une augmentation de l’activité des MML. Cette année, durant les 10 journées, on a noté la présence de 22 équipages.

Tous les membres des MML présents à Leipzig ont été maintenus sous surveillance par la section principale VII et par la section 6.

 

Les membres d’USMLM ont été hébergés à 5 reprises dans des gites connus de nous et préparés par nos soins.

Les membres d’USMLM ont été les plus actifs. Leurs officiers ont occupé la zone technique de la Foire du matin au soir et ont fait montre d’une intense activité en matière de reconnaissance.

Tous les équipements de transport, les engins de travaux publics ainsi que les machines-outils ont été examinés attentivement et photographiés. Le Major X a également pris des photos des appareils laser Zeiss ZFL750/T5 et ZGL900V, pendant que le Major X se faisait expliquer leur fonctionnement. X s’est particulièrement intéressé aux résistances photo CdS8, PdS8 ainsi qu’au transformateur d’images BW55. Il faut noter que les officiers britanniques ont examiné les matériels exposés uniquement durant la matinée. Dès midi, ils ont visité les stands belge et britannique.

IV – Globalement, durant la Foire, 77 contacts ont été pris avec les exposants ainsi qu’avec des visiteurs.

Le 2.3.64, à 13 h 17, 2 officiers de BRIXMIS ont été contactés sur la zone technique de la Foire par 1 homme et une femme. L’entretien a eu lieu en langue anglaise.

 

 

foire 3.jpg

 

(Photo d’ambiance de la Foire de printemps de 1964)

 

 

foire 4.png

 

 

Visite de Monsieur KHROUCHTCHEV à la Foire de Leipzig en 1960

 

 

 

CR 3 / RAPPORT (Extraits) d’activités des 3 MML occidentales lors de la Foire d’Automne de Leipzig du 6 au 13 septembre 1964 :

HA VII/6      

                                                                          Potsdam, le 18 septembre 1964

A cette Foire d’Automne 1964, les membres des 3 MML se sont montrés plus actifs. Les membres des MML ont mis à profit leur temps de séjour à Leipzig pour également effectuer des achats dans divers magasins de la ville, où aucune intention « spéculative » n’a été constatée.

Leur intérêt pour des expositions ciblées démontrait leur activité d’espionnage. Lors de leurs achats, l’intérêt principal s’est porté sur :  les magasins de photo et d’optique, les boutiques d’objets d’art et les librairies internationales. Les membres de MML ont manifesté un intérêt tout particulier pour le magasin « Stenzlers Hof » et son exposition d’armes de chasse et de sport ainsi que d’équipements de camping. Dans le bâtiment « Bugra », le Lt-Col X et le Cne X se sont particulièrement intéressés aux nouveautés de la bureautique de la société Optima.                                   

A l’issue (?) a inscrit son adresse de Potsdam sur un prospectus et l’a remis à l’exposant.

A 14 h 05, ils sont entrés au « Stenzlers Hof ». Au 3ème étage, ils ont examiné les armes de chasse exposées au stand de l’usine Ernst Thälmann de Suhl.

A 14 h 22, les membres de la MML se sont entretenus avec un représentant de l’usine précitée qui leur a remis un prospectus. A 15 h 52, ils se sont rendus à la halle 3 de la « Foire technique ». A 16 h 02, au stand Fritz Hugo, ils ont été abordés par un représentant du stand qui leur a demandé s’ils étaient de Potsdam ; l’entretien a duré environ 6 minutes.

Le 10.9.64, le Lt-Col X, le Cne X et le conducteur X de la MML US : Dans le bâtiment « Dresdner Hof », ils se sont intéressés aux Installations du stand « Labor Chemie Apolda et Sebnitz ». Ces deux sociétés exposaient dans un même stand. A 14 h 10, ils se sont entretenus durant 2 minutes avec un représentant de ce stand et ont récupéré des prospectus.

 

Le 10.9.64, les membres de la MML française, le Col X, les Cnes X et X ont été abordés par un homme âgé dans la Reichsstrasse. L’entretien a duré environ 3 minutes. Cet homme s’est rendu à 21 h dans (?) l’appartement situé au 2ème étage à droite.

 

Les membres de la MML britannique, le Brigadier X, le Sergent X et le Caporal X, se sont rendus à 12 h 19 au 2ème étage du bâtiment « Mädler Passage ». Au stand 144 de la société « Verre Schönbrunn/Niederlausitz » ils se sont entretenus avec un homme accompagné d’une femme.

Le 11.9.64, le chef de la MML US (?) s’est entretenu avec un représentant du stand « Sitzendorfer Porzellan Manufaktur » sis dans le bâtiment « Mädler Passage ».

Il faut noter que les membres des 3 MML se sont également entretenus avec des représentants de ce stand durant la Foire d’Automne 1963.

Au cours de cette foire, l’efficacité quant à la mise en œuvre de la directive 2/60 s’est nettement améliorée, en particulier en matière de compte-rendu  de la police populaire. La mise en œuvre opérationnelle de la totalité des forces de notre section a été bonne. Chaque participant s’est efforcé de bien observer les membres des 3 MML. Le groupe d’intervention du camarade X s’est particulièrement distingué. Aucun manquement au plan disciplinaire ou autre n’a été constaté.

 

Le Directeur de la Section 6                         

   

CR 4 / RAPPORT (Extraits) d’activités des MML occidentales durant la Foire de Printemps de Leipzig en 1965 du 28 février au 9 mars 1965 :                                                                            

Durant la foire anniversaire, 33 équipages comprenant 32 officiers et sergents ont été présents et ont été sous surveillance.   

Ils ont principalement visité la partie technique de la foire pour y reconnaître et photographier les matériels exposés. Dans la librairie Franz Mehring (?) a acheté des livres traitant de l’Armée populaire pour un montant de 45 DM. Ces livres traitent de la formation militaire, de l’instruction de la NVA, de la capacité de manœuvre de véhicules chenillés et autres. Les membres des MML ont été particulièrement intéressés par les matériels exposés sur les zones libres de la foire technique.

Les membres de la MML US se sont principalement intéressés aux grues, excavatrices, tracteurs et bulldozers. Ainsi, les Cdts X et X ont photographié par le menu le PL Benne de 29 tonnes type Belass 540 exposé et se sont fait remettre des prospectus par les exposants. Dans ce pavillon, un des exposants les a introduits dans la cabine de la société « TraKtor-Export »

 

Dans le même pavillon, le  Lt-Col X a photographié en détail la totalité des matériels exposés. Il a manifesté un intérêt particulier pour la maquette de la partie supérieure de l’écran protecteur biologique du réacteur de la centrale atomique Bjelojansker. Les matériels précités, exposés par les pays soviétiques ont fait l’objet d’une reconnaissance et ont été photographiés par tous les membres des MML. Dans le hall 212, le Lt-Col X s’est particulièrement intéressé aux machines à bois et aux machines-outil de la RDA. Il a demandé aux exposants de la firme Gerhard ARLT de la fabrique de machines de Cottbus de lui faire une démonstration d’une fraiseuse polisseuse et il a récupéré des prospectus. Il a également photographié d’autres matériels exposés. Le Col X s’est intéressé aux maquettes des constructions navales de la RDA. Dans le hall 15, il a observé dans le détail des matériels électroniques ainsi qu’une installation radio hertzienne et radar.

Les membres de la MML Brit, le Cdt X, le Cdt X et le Cne X, se sont particulièrement intéressés dans le hall 15 aux installations hertziennes, aux relais TV, aux stations relais et terminales de la RDA, ainsi qu’aux expositions des usines d’optique de Rathenow. Au pavillon soviétique, ils se sont particulièrement intéressés au matériel optique, entre autre à  un téléobjectif d’une focale de 1000 mm.

 

Les membres de la MML FR, le Cne X et le Sergent-chef X ont photographié des maquettes de réacteurs nucléaires, des microscopes et d’autres matériels exposés dans le pavillon soviétique. Dans le hall « Elektronik Automation », ils ont observé de façon détaillée des matériels hertziens et des relais, et ont demandé aux exposants des usines Rafena de Radeberg une explication complète du fonctionnement de la station hertzienne HVG 937/950 et 960. Ils ont également demandé le fonctionnement détaillé d’une installation de surveillance et de régulation. Le Sergent-chef X a photographié particulièrement les connexions et les tuyauteries d’une installation de technique de  mise sous vide de la RDA. Dans le pavillon Zeiss, le Cne X s’est longuement entretenu avec un exposant ayant pour nom Dr Szangolies. Le Cne X s’est fait expliquer en détail le fonctionnement de l’appareil MRB/K20/120, les variations de température, les températures maximales auxquelles l’appareil peut être soumis ainsi que les possibilités de mise en œuvre. Le Sergent-chef X a photographié la totalité des appareils laser ainsi que les tableaux et notices explicatives s’y rapportant.

Au stand radio de la RDA, le Cdt X s’est fait remettre des prospectus sur l’installation de surveillance de l’espace aérien et s’est fait expliquer avec précision sa fonction, son montage et son fonctionnement. Pour l’essentiel, les contacts ont été établis avec les exposants. Le 8.3.1965, ils ont pénétré à 17 h 33 dans le local commercial de l’Office pour la standardisation de la RDA où ils sont restés jusqu’à 18 h 00. Lorsque les membres de la MMFL ont quitté les lieux, il a été constaté que leur attaché-case était très lourd, ce qui n’était pas le cas à l’entrée dans le local.

Le 4.3.1965, le Cdt X et le Sergent X ont séjourné de 14 h 51 à 16 h 42 au restaurant « Ville de Kiev ». A 15 h 20, un homme âgé qui était à une table voisine s’est assis à leur table. Le X  a sorti de son portefeuille une carte de visite avec photo d’identité pour la remettre au vieil homme ; celui-ci a alors recopié l’adresse. Le vieillard s’est rendu dans la rue (?) au numéro (?) au domicile de Mme (?).

 

Certifié :         Directeur de la section 6                   

                                                          

CR 5 / RAPPORT (Extraits) d’activités des MML occidentales durant l’opération « Muster» du 5 au 12 septembre 1965 :

Du 5 au 12 septembre 1965, un total de 11 équipages des 3 MML se sont rendus à Leipzig et ont été sous observation  opérationnelle.

Seuls les équipages FR ont passé la nuit sur place.

-          7 et 8.9.1965         VL 34  -  Cne X

Le Cne X passé la nuit du 7 au 8.9 à Leipzig. L’hébergement leur a été fourni par l’Office du Tourisme sis au 7 Liviastrasse. Le Cne a reconnu son lieu d’hébergement et y a déposé une valise. Vers 23 h 00 il s’est rendu à son hébergement au 7 de la Liviastrasse pour y récupérer ses bagages et rejoindre l’Hôtel Deutschland pour y passer la nuit.

Les membres des 3 MML occidentales ont manifesté un intérêt particulier pour les expositions suivantes :

- MML US

Les membres de la MML US, au Städisches Kaufhaus, ils se sont intéressés aux transistors et à l’électronique et ont pris des prospectus. Ils ont aussi manifesté de l’intérêt pour l’industrie pharmaceutique, les vernis et les peintures, la chimie, les sports nautiques ainsi que l’usine de construction de véhicules d’Olbernhau.

Au Stenzler’s Hof, ils se sont intéressés aux armes de chasse et de sport exposées par l’usine Ernst Thälmann de Suhl. Ils ont manifesté autant d’intérêt pour les armes de chasse et de sport du stand soviétique « Ratzno Export » de Moscou. Aux deux stands, ils ont demandé des prospectus et des explications détaillées sur plusieurs armes. Au Palais central de la Foire, ils ont photographié des filtres à huile pour véhicules. Au stand Karl Zeiss / Iena, ils ont récupéré quelques prospectus et ont attentivement examiné les matériels exposés.

Au stand des usines Buna, ils ont photographié toutes les nouveautés et ont récupéré des prospectus.

- MML BRIT

Dans la halle « Hansa Haus », ils ont visité les bâtiments I et II et ont attentivement examiné les appareils photo de la société Pentacon de Dresde et ont récupéré des prospectus. Au « Städisches Kaufhaus », ils se sont intéressés aux techniques radio et télévision. Ils ont également manifesté un intérêt particulier pour les productions de verre, de porcelaine et de céramique exposées au « Messe Hof » ainsi que pour les produits de la manufacture de porcelaine de Zitzendorf.

 

Durant l’observation effectuée à Leipzig, il a été constaté que des camarades des douanes se sont également beaucoup intéressés aux membres des 3 MML. Après un entretien préliminaire avec le camarade Cdt X, il a été convenu que les camarades des douanes n’effectueraient une observation qu’à la condition de ne pas empiéter sur le travail des camarades de la section principale VII/6.

Les comptes-rendus des autorités du district administratif de la police de Leipzig ainsi que des arrondissements de Leipzig Ville et Leipzig Campagne se sont particulièrement améliorés par rapport à ceux des foires antérieures.

 

Destinataires : Directeur  de la section

1 x HA VII 1 x Amis 1 x Bureau III 1 x Bureau IV

 

C R 6 / RAPPORT (Extraits) des activités des membres des 3 MML occidentales durant la Foire de Printemps de Leipzig du 6 au 15 mars 1966 :

 

Durant la Foire de Printemps 1966, les membres des 3 MML se sont montrés actifs et ont reconnu de façon intensive les expositions. Un intérêt tout particulier a été manifesté pour l’industrie électronique de la RDA et des autres pays socialistes. Cette branche industrielle a une signification essentielle pour l’économie populaire et la réalisation de la révolution économico-technique.

Comme chaque année, les plus actifs ont été les membres de la MML/US.

En ville, au stand 204, ils ont demandé un exposé détaillé sur le fonctionnement du calculateur de l’entreprise populaire de Sömmerda ainsi que sur les calculateurs automatiques programmables de la société « Export Bureautique » S.A.R.L. sis 108 Berlin Friedrich Strasse 61. En provenance de tous les matériels exposés, les membres de la MML/US ont collectionné un nombre impressionnant de prospectus et se sont fait expliquer par le détail le fonctionnement des machines et appareils. Ils les ont photographiés, avec un intérêt tout particulier pour les panneaux précisant leurs performances.

En résumé, il faut évoquer le fait que tous les exposants, y compris ceux de la RDA, se sont efforcés de donner toutes explications utiles aux membres de la MML/US et de les fournir en prospectus.

 

- MML/Brit

Tous les membres présents à la Foire ont d’abord visité brièvement l’exposition collective britannique. Ils se sont ensuite particulièrement intéressés aux :

-          Véhicules de la RDA

-          Machines de construction et de travaux publics

-          Groupes électrogène diesel sur véhicules chenillés

-          Grues

-          Excavatrices

-          Véhicules ferroviaires

-          Construction navale

Chez les exposants chinois, ils ont observé les matériels électriques ainsi que ceux de la mécanique lourde.

Dans la zone d’exposition technique, ils ont acheté :

-          5 catalogues de la Foire

-          5 cahiers « La technique » n° 3

-          2 livres « Qui livre quoi ? »

-           

- MML/FR

Ils se sont intéressés :

-          Aux véhicules du pavillon soviétique

-          Au couloir de formatage par pression pour la réalisation de gabarits de sable selon les procédés spécifiques de haute pression

De plus, ils ont photographié la calculatrice « Vilnius » puis la calculatrice électronique « Silnitas ». Dans ce pavillon, ils ont acheté un atlas physico-géographique « Niva » en langue russe. Au stand hertzien Dresden, électronique de mesure, dans la halle 15, le sergent X a salué l’exposant (?) d’une poignée de main. L’exposant a fourni des explications détaillées sur les matériels exposés. Au moment des adieux, (?) a exprimé sa joie d’avoir eu l’honneur de saluer les Français. Les membres de la MML/FR ont pris peu de prospectus. Pour eux, une explication détaillée demandée aux exposants semblait plus intéressant.

 

Tous les contacts des membres des MML avec les exposants et avec d’autres personnes seront, après exploitation par les sections spécialisées compétentes, transmises pour exploitation ultérieure. Les comptes rendus relatifs aux observations des véhicules des MML occidentales dans la ville de Leipzig par la police populaire, la police d’arrondissement de la ville et de la campagne ainsi que par la police routière, se sont améliorés par rapport aux foires passées. La disponibilité opérationnelle de tous les camarades des groupes d’intervention a été bonne de sorte que durant leur séjour à Leipzig, les membres des MML ont été en permanence sous contrôle.

                                                                                                                     

2x HA VII, 2 x VII/6, 1 x services amis             Directeur de la section 6

                       

CR 7 / RAPPORT (Extraits) d’activité des membres des 3 MML occidentales pendant la Foire d’Automne de Leipzig  du 4 au 11 septembre 1966 :

 

Durant la Foire d’Automne 1966 de Leipzig, les membres des 3 MML et plus particulièrement ceux de la MML/US ont été actifs.

Lors de leurs activités de reconnaissance, ils ont fait montre d’un intérêt particulier pour l’industrie mécanique fine et optique, pour les transmissions ainsi que pour les stands des usines chimiques et pharmaceutiques de la RDA.

Comme tous les ans, les plus actifs ont été les membres de la MML/US.

Le Cdt X de la MML/US s’est montré le plus actif durant 3 journées.

- MML/BR

Le 9.9.1966, 4 membres en uniforme se trouvaient au pavillon photo-cinéma, films et optique dans la Grimmaische Strasse et s’intéressaient particulièrement aux nouveautés de la société Pentacon ainsi qu’à l’objectif 5,6/500 de la société Meier Görlitz.

Dans le bâtiment Hansa, ils se sont intéressés au même matériel présenté ici en coupe.

Les membres de la MML ont essayé de se procurer un prospectus de l’Aspexmomat I 24.

Tous les contacts constatés des MML auprès des exposants ou d’autres personnes pendant la Foire d’Automne 1966 seront, après exploitation, transmis aux sections spécialisées compétentes pour exploitation ultérieure.

Les comptes rendus relatifs aux observations des véhicules des MML dans la ville de Leipzig par la police populaire, la police d’arrondissement ainsi que la police de la circulation ont été en permanence transmis à la direction principale VII/6 de Leipzig.

La disponibilité opérationnelle de tous les camarades de la division principale VII/6 a été bonne durant la Foire d’Automne 1966. Tous se sont efforcés de garder sous contrôle les membres des 3 MML et de constater leur activité de reconnaissance et d’espionnage.

                                                                    

   Directeur de la section 6                                                                             

  2 x HA/VII ; 2 x HA/VII/6 ; 2 x services amis

 

  

CR  8 / RAPPORT (Extraits) d’activité des membres des 3 MML occidentales durant la Foire d’Automne de Leipzig « Pointe mondiale » du 3 au 10 septembre 1967 :                                                                   

Durant l’actuelle Foire d’Automne de Leipzig, les membres des 3 MML et plus particulièrement ceux des USA et de la France ont fait montre d’une intense activité.

Ils se sont principalement intéressés aux matériels photo, cinéma et optique soviétiques exposés au grand magasin en ville, aux stands techniques radio et télévision de la RDA ainsi qu’à celui de RATIO 67 dans la zone technique.

Dans les restaurants, ils ont contacté à plusieurs reprises des citoyens de la RDA et des étrangers, qui durant le séjour étaient attablés avec eux.

Contrairement à la Foire d’Automne de 1966, où un seul équipage comprenant 2 Officiers avait visité la Foire, la MML FR a très nettement renforcé son activité à Leipzig

- MML FR

Cette année, ce sont 5 équipages de la MML FR qui ont séjourné, principalement entre 10 h et 17 h à Leipzig. Contrairement aux deux autres MML, les membres de la MML FR ont visité les expositions de la zone technique.

 

Les membres des MML ont fait preuve d’un intérêt particulier pour les expositions des halls 1 – 2 et 6. Ils ont visité à plusieurs reprises RATIO 67, l’UNI TECHNA et le stand de vente de l’Intershop. Au stand de la médecine militaire, X a examiné les pièces exposées et a récupéré quelques prospectus.

Les contacts constatés, établis par les membres des MML occidentales avec les exposants et d’autres personnes durant l’actuelle Foire d’Automne, seront après exploitation transmis aux sections spécialisées compétentes pour exploitation ultérieure. Les CR relatifs au séjour des véhicules des 3 MML dans la ville de Leipzig ont été transmis par le MfS en flux tendu au groupe opérationnel de la section principale VIII/9.

Durant la Foire d’Automne de Leipzig, 6 candidats collaborateurs non-officiels en provenance de la zone opérationnelle ennemie de Berlin-Ouest, ont été « traités ».

Grâce à des mesures non-officielles appropriées, deux contacts ont pu être renforcés et deux contacts de candidats collaborateurs non-officiels ont pu être établis.

La mise en œuvre opérationnelle a été effectuée par le collaborateur non-officiel « Alexandre ». Les collaborateurs opérationnels ont pu établir un contact secret avec une candidate de la zone opérationnelle ennemie et des contacts existants ont pu être renforcés.

 

Cinq informations précieuses traitées par des collaborateurs non-officiels ont été transmises à l’EM opérationnel.

1 x HA VIII, 1 x Bureau ami, 1 x HA VIII/9                                   

 

C R 9 / RAPPORT final (Extraits) relatif aux activités des membres des 3 MML occidentales durant l’opération « Concours » du 1er  au 12 mars 1968 :

Direction principale VIII/IX                                                       

 Potsdam le 21  mars 1968

 

Durant la Foire de Printemps de 1968, 17 équipages des 3 MML ont visité Leipzig.

Durant cette période, ils ont effectué d’intenses activités de reconnaissance dans la zone technique de la Foire ainsi que dans les bâtiments de la Foire situés en ville.

 

- MML US

Par rapport à 1967, les membres de la MML US se sont montrés plus actifs. Ils ont mené des activités ciblées de reconnaissance sur la zone technique de la Foire. Ils ont fait preuve d’un intérêt particulier pour les branches de l’industrie électronique, de la chimie, de l’industrie lourde et optique. Ce faisant, ils ont eu plusieurs conversations avec les exposants et se sont laissé expliquer les nouveautés. Ils ont collecté une importante documentation y compris pour les exposants non officiels.

Intérêt particulier pour :

-          Chalumeaux et postes à souder

-          Appareils de mesures électroniques et techniques de haute fréquence

-          Dispositifs automatisés de navigation

-          Radars et transmissions hertziennes

-          Installations radios longue portée

-          Générateurs à impulsions

-          Installations chimiques, pompes giratoires, soupapes, appareils de distillation

-          Appareillage médical

-          Matériels ferroviaires, en particulier wagons pour voyageurs longue distance

Au stand soviétique, leur intérêt s’est porté sur l’avion de transport supersonique TU 144 ainsi que sur des dispositifs particuliers tels que des accélérateurs de courant haute tension.

 

Les exposants se sont empressés de présenter leurs matériels aux membres des 3 MML et ont eu à plusieurs reprises des entretiens amicaux. Cependant les MML n’ont pu obtenir des prospectus au pavillon Zeiss, ce qui a provoqué leur indignation.

De nombreux matériels exposés, en particulier les nouveautés, ont été photographiés par les membres de la MML US. Dans le hall 15, ils ont pris 30 vues des nouveautés de la société RFT, appareils de mesures, bien que la prise de vues soit interdite dans ce hall. L’autorisation de photographier a été accordée aux membres des MML par les exposants du stand RFT. Ces matériels ont été photographiés globalement et en détail.

Ils ont acheté plusieurs catalogues internationaux de la Foire et y ont inscrit des notes leur servant à effectuer une reconnaissance ciblée des différentes branches industrielles.

Les membres de la MML US ont consacré la première journée de leur séjour à Leipzig à visiter la Foire technique et la deuxième journée à effectuer des achats au centre-ville. Ils ont fréquenté les boutiques, en particulier HO, Pentakon, dans la Hainstrasse, boutiques de porcelaine et papeterie. Ils ont fait l’acquisition de téléobjectifs.

 

- MML BRIT

L’intérêt des membres de la MML BRIT a été moindre durant la Foire de Printemps par rapport à celle de 1967. Dans la zone technique, ils se sont particulièrement intéressés aux moyens de mesures électroniques exposés par la société Carl Zeiss de Iéna, tels que des caméras, et appareils photos stéréo pour prises de vues aériennes.

Intérêt manifesté également pour des composants électroniques et moyens de transmission radio à longue distance. Ils ont pris de nombreuses photos et ont récupéré une abondante documentation. Les reconnaissances effectuées durant la Foire de Printemps ont été menées principalement par des membres de l’Armée de l’Air de cette MML.

Il est à noter que les membres de la MML BRIT se sont efforcés, lors de leurs activités de reconnaissance de détecter les éventuels observateurs (suiveurs).

 

- Les membres de la MML FR ont visité l’exposition française et, à une reprise, le pavillon soviétique où ils ont longuement photographié le moteur du GAZ 66 qui y était exposé. Ils ont aussi acheté le cahier spécial « Technique 3 ».

Durant la Foire, de nombreux contacts ont été établis entre les membres des MML et les exposants ainsi qu’avec des visiteurs de la Foire. Après exploitation par les sections spéciales compétentes, les contacts seront, après examen des faits, traités ultérieurement. Pendant la durée de la Foire, tous les membres des MML sont restés sous étroite surveillance à l’exception de l’équipage de la VL US n° 25, qui, le 6.3.1968 a pu se soustraire au contrôle durant 7 heures. Lors de la surveillance, une ample documentation photographique a été effectuée.

 

  1. Exploitation des sources (« Matériels opérationnels »)

1.1.Il n’a pas été effectué d’arrestations.

1.2.Les HC précurseurs « Tania et Modiste » : liaison réalisée avec les milieux FR à Berlin-Ouest ; étant donné qu’en raison de modification professionnelle et personnelle, aucune perspective de traitement relative à « Publicité » n’est à réaliser.

Autres contacts ayant été établis entre les HC et les cibles :

-          Nauen            (liaison avec forces US à Berlin-Ouest)

-          Pasteur                      (liaison avec MML US à Berlin-Ouest)

-          Lame              (candidat pour liaison avec MML US à Berlin-Ouest)

-          Perle               (candidat pour liaison avec MML BRIT à Berlin-Ouest

-          Walter                        ( idem )

 

  1. Résultats de l’action des collaborateurs non-officiels dans le domaine du contre-espionnage

2.1.Dans le cadre de l’utilisation abusive de la Foire par des services secrets impérialistes, il n’a pas été mis en œuvre de HC.

2.2.Une « reconnaissance » du représentant commercial hambourgeois de la société (?) par HC « Alexandre ». (?) a fait preuve d’un comportement fasciste  contre la RDA et le camp socialiste en présence des gérants et de la clientèle des lieux d’hébergement.

Durant la période nazie, il a été actif au camp de concentration de Dora. (?) fait partie de la catégorie de personnes visées par l’arrêté du Ministre de l’Intérieur du 10.3.1968.

Selon HC, en raison de la complexité d’une mission fixée, 16 informations ont pu être obtenues au profit du PC OPS de la Foire.

2.3.Il n’y a pas eu de publicités.

2.4.Deux des trois prises de contact planifiées pour Berlin-Ouest ont été réalisées.

2.5.Une prise de contact ferme sur les trois planifiées pour Berlin-Ouest a été réalisée. Deux n’ont pu être menées à bien en raison de la non-arrivée des candidats.

Les prises de contact ont permis de connaître les personnes, de compléter les connaissances sur leurs personnalités, ainsi que la création de possibilités d’exploitation supplémentaires avec pour but l’aptitude appropriée requise pour notre « ligne ».

La consolidation du contact a permis la création de possibilités de liaison supplémentaires afin d’extraire un HC de l’exploitation d’un candidat collaborateur secret, c’est-à-dire pour aboutir à des conditions requises pour la « Publicité ».

  1. Dans le cadre de l’activité des HC, aucun renseignement particulier, tels que par exemple : l’activité, la conception et l’intervention de l’Eglise, fuite à l’extérieur de la République, etc. n’a été acquis.
  2. La coopération coordonnée des lignes opérationnelles, en particulier dans le domaine de l’observation entre la division principale VIII/IX, les sections VIII/4 et RT a été bonne. Cela a rendu possible un contrôle étendu des MML et a également permis une reconnaissance ciblée des personnes contactées par les membres des MML.

 

Chef de Service de la section IX    

                                                                                              

                                                                                                         

CR 10 / RAPPORT (Extraits) de clôture des activités des membres des 3 MML occidentales durant l’opération « Coopération » du 1er au 8 septembre 1968 :

 

Durant la Foire  d’Automne  1968 de Leipzig, un total de 4 équipages de reconnaissance des 3 MML a visité Leipzig, à savoir :

- MMFL

 

Les équipages de la MMFL ont été les plus nombreux à visiter la Foire d’Automne.

 

Tous les équipages ayant visité la Foire d’Automne ont été durant leur séjour sous étroite surveillance. Seuls les deux occupants de la VL n° 34 de la MML FR ont pu, au cours de l’après-midi du 4.9.1968, se soustraire durant 90 mn au contrôle opérationnel.

 

  1. Traitement des sources (« matériel opérationnel »)

 

1.1.Il n’a pas été effectué d’arrestations.

1.2.Le « matériel opérationnel  Gabi » : la liaison avec des membres de l’armée US a été effectuée, mais aucune possibilité de consolidation du contact ne subsiste.

Autres contacts développés pour les opérationnels suivants :

            « Lame »        candidat pour le traitement de la MML US à Berlin-Ouest

            « Perle »         candidat pour le traitement de la  MML BR à Berlin-Ouest

 

  1. Résultats de l’action des collaborateurs non officiels dans le domaine de la défense extérieure

2.1.Mise en œuvre opérationnelle des collaborateurs non officiels afin de contrer une action hostile au niveau de la Foire par les services secrets impérialistes.

2.2.L’action des collaborateurs non officiels a permis de traiter 15 informations d’importances variables qui ont été transmises à la DP VIII.

2.3.Il n’y a pas eu de « parrainage ».

2.4. 2 prises de contact planifiées ont pu être effectuées en direction de Berlin-Ouest. En outre, 5 préparations de prises de contacts au niveau de la Foire de Leipzig ont pu être menées vers Berlin-Ouest.

2.5.Des 5 consolidations de contact planifiées, seules 2 ont été réalisées, 3 des consolidations n’ont pu être menées à bien en raison de la non-arrivée des candidats.

 

Les prises de contact ont permis de mieux connaître les personnes, d’acquérir des données existantes ou à compléter quant à leur personnalité ainsi qu’à de nouvelles possibilités de « travail » en rapport avec la vérification appropriée correspondant à notre ligne.

 

  1. Dans le cadre de l’activité des collaborateurs non officiels, aucun renseignement particulier tels que l’activité ou l’intervention de l’Eglise, la fuite en dehors de la République, n’a été obtenu.

 

  1. La mise en œuvre planifiée de 8 observateurs de la section VIII/9 n’a pu être réalisée au cours de l’actuelle foire d’automne de Leipzig en raison des « évènements de Tchécoslovaquie » et du verrouillage des zones interdites temporaires existantes.

L’action planifiée a été prise en compte par les collaborateurs du groupe d’observation de notre unité. L’action coordonnée des éléments opérationnels entre le groupe de la section principale VIII/9, le bureau VIII/4 et celui du district de Leipzig, en particulier dans le domaine de l’observation, a été bonne.

Grâce à une étroite collaboration, il a été possible de maintenir les membres des MML sous contrôle étroit durant tout leur séjour à Leipzig.

 

                                                                                              Chef de la section 9                                                                         

 

 

CR 11 / RAPPORT final (Extraits) concernant l’activité des membres des 3 MML occidentales durant l’opération « Félicitations » du 2 au 11 mars 1969 :

 

           

 

  1. Présentation de la situation opérationnelle générale pendant la Foire de Printemps de Leipzig 1969

 

Durant la Foire de Printemps de Leipzig, un total de 13 équipages des 3 MML a visité la foire.

Dans la zone technique, ils ont notamment visité les stands suivants :

 

-          Pavillon soviétique

-          Exposition collective française hall 13

-          Exposition collective britannique

-          Société Carl Zeiss de Jena

-          Moteurs à combustion polonais

 

Dans le pavillon soviétique, les membres des MML se sont intéressés au véhicule transmetteur de télévision couleur, y compris les caméras incluses, pour les maquettes exposées des modèles d’avions de la série TU ainsi que pour les appareils du stand de l’Académie des Sciences d’URSS.

 

Durant cette foire de Printemps, 20 contacts ont été notés entre les membres des 3 MML occidentales ainsi qu’avec d’autres personnes à Leipzig.

Ces contacts se répartissent comme suit :

-          MML US                    8 contacts

-          MML BRIT                6 contacts

-          MML FR                    6 contacts

.

 

La totalité des équipages des 3 MML a, durant son séjour à Leipzig, été sous étroite surveillance par les collaborateurs de la section principale VIII/9 et de la section VIII/4 de l’administration du district de Leipzig.

Durant l’opération « Félicitations », les évènements suivants relatifs aux membres des 3 MML occidentales ont été notés :

-          Le 6.3.1969, les membres de la MML US, le Cdt X et l’A/C X, ont affrété en ville un taxi privé et de ce fait contrevenu aux accords bilatéraux.

-          Le 7.3.1969, le véhicule n° 32 de la MML FR a, dans la rue de la Libération de Leipzig, été arrêté sans motif par un membre de la VOPO. Après éclaircissement de l’affaire et entretien avec notre « organe », le véhicule a été libéré.

-          Le 7.3.1969, le conducteur de la VL n° 12 de la MML BR a, sur le parking de la Burgstrasse, percuté le Combi P70 n° d’immatriculation OE (?) et a endommagé le clignotant avant gauche du véhicule de la RDA. L’officier de la VL de la MML a signalé l’incident au gardien du parking, celui-ci après avoir visualisé les dégâts, en a pris bonne note. Un des occupants de la VL de la MML a photographié les dégâts occasionnés.

-          Le 9.3.1969, l’adjoint de la MML US, le Lt-Col X s’est rendu à l’hôpital municipal Saint Georges de Leipzig pour y rendre visite, à un citoyen des USA hospitalisé depuis le 5.3.1969 dans la section réservée aux maladies infectieuses.

 

  1. Traitement effectué sur des « matériels opérationnels »

 

2.1.Il n’a pas été effectué d’arrestations.

2.2.Les « matériels » suivants ont fait l’objet d’un contact renforcé visant à obtenir le parrainage :

-          Passager                    candidat  pour action auprès MML US à Berlin-Ouest

-          Vendeur                     idem

-          Basch                          idem

-          Holstein                      idem

-          Tomm                         idem

-          Perle                           candidat pour action auprès de MML BR à Berlin-Ouest

 

  1. Résultats de l’action des collaborateurs non officiels dans le domaine de la défense extérieure

3.1.Concernant les abus des services secrets impérialistes au niveau de la Foire, il n’y a pas eu d’intervention directe des collaborateurs non officiels.

3.2.Les collaborateurs non officiels « Alexandre » et « Philippe » ont pu renforcer leur action sur le représentant commercial (?) de la société (?) de Hambourg (?) qui a de nouveau étalé ses convictions fascistes dans la zone de la Foire et a donné d’autres détails quant à son activité dans le camp de Dora/Nordhausen ; lors de négociations avec la société populaire « Buntsprecht » de Neugersdorf, il a laissé entendre qu’il pourrait être intéressé par des activités d’espionnage.

En dépit de missions complexes, les collaborateurs non officiels ont permis la collecte de 20 informations au cours de la Foire.

3.3.Il n’y a pas eu de parrainage.

3.4.4 prises de contact ont été effectuées avec des candidats de Berlin-Ouest

3.5.3 contacts ont été confirmés.

 

   Les prises de contact ont permis de mieux connaître les personnes, d’acquérir des données existantes ou à compléter quant à leur personnalité ainsi qu’à créer de nouvelles possibilités de « travail », en rapport avec la vérification appropriée correspondant à notre « ligne ».

Le renforcement des contacts a permis l’établissement de possibilités de liaisons supplémentaires ainsi que l’apport de conditions préalables au parrainage et à l’écrémage « délibéré » des candidats.

 

4        La coopération coordonnée des lignes opérationnelles, en particulier dans le domaine de l’observation, entre la section principale VIII/9 et la section VIII/4 de l’administration du district de Leipzig, a été bonne. Cette coopération a permis un étroit contrôle des membres des MML.

 

Chef de la section 9

 

 

  

 

CR 12/ RAPPORT final (Extraits) sur l’activité des membres des trois MML occidentales durant l’opération « Rendez-vous 1970 » du 01/03 au 10/03/1970

 

  1. Durant la foire de Leipzig du printemps 1970 il y eut en tout 10 équipages de véhicules

des trois MML qui visitèrent la foire à Leipzig.

La diminution du nombre de sorties de reconnaissance des membres des trois MML aux foires de Leipzig s’est poursuivie cette année.

A l’exception de deux équipages qui passèrent la nuit dans des hôtels de Leipzig, tous retournèrent vers Potsdam le soir à l’issue de leur visite à la foire.

Des équipages des trois MML passés à Leipzig, ce furent deux fois deux équipages de missions différentes qui attirèrent dans les premiers jours de la foire le plus l’attention par leur activité de reconnaissance des produits exposés.

Contrairement aux années précédentes, les membres des 3 MML ne s’intéressèrent qu’aux expositions sur le terrain de la foire technique sans visiter les bâtiments de la foire en centre ville.

 

- USMLM

Les deux équipages qui étaient dès le premier jour de foire à Leipzig se sont livrés à une activité ciblée de reconnaissance sur la zone de la foire technique. Ils s’y intéressèrent à des matériels en exposition de la RDA et des autres Etats socialistes en s’attachant à des produits du meilleur niveau mondial ou qui sont significatifs pour la réalisation de la révolution scientifique et technique. Ils s’efforcèrent d’obtenir des prospectus techniques de tous les produits qui les intéressaient et prirent des photographies de certains objets exposés.

 

- BRIXMIS

Le chef de BRIXMIS fut le 05/03/1970 pendant près de 1 h ½ dans le salon de négociation de la société Jan MIKARDO, hall 8

 

- MMFL

Sur trois équipages venus de la MMFL, deux visitèrent la zone de la foire technique. Mais ces deux équipages ne purent être surveillés dans cette zone. Du fait des conditions météo et du mauvais état des routes ils échappèrent en ville à la surveillance lors de leur déplacement vers la foire. Deux équipages s’attardèrent l’après-midi au centre ville de Leipzig.

Durant la foire de Leipzig du printemps 1970, 8 contacts ont apparemment eu lieu entre des membres des 3 MML et des exposants. Ces contacts se répartissent comme suit par mission :            USMLM : 2 contacts, BRIXMIS : 6 contacts, MMFL : 0                                 

Grâce à la coordination entre le 9ème bureau de la VIIIème division principale et le 4ème bureau de la VIIIème division de l’administration du district de Leipzig tous les équipages d’USMLM et de BRIXMIS purent faire l’objet d’une surveillance secrète.

Deux véhicules de la MMFL purent échapper un certain temps à la surveillance secrète dans la ville de Leipzig du fait des conditions météo et du mauvais état des routes.

Les incidents suivants eurent lieu avec des membres des trois MML durant l’opération « rendez-vous 1970 » :

Le 04/03/1970 vers 14h00, la VGL n° 11 de BRIXMIS, occupée par deux officiers et un caporal-chef, emprunta la Gerberstrasse, qui était interdite à la circulation des véhicules et prévue comme parking pour les véhicules officiels.

Les membres de la MML n’obtempérèrent pas aux injonctions du Vopo leur enjoignant de quitter cette rue. Les occupants se dirigèrent avec leur voiture doucement vers le factionnaire, le frôlèrent légèrement puis stationnèrent le véhicule sur un emplacement libre. Ils quittèrent leur voiture et se rendirent au restaurant « Astoria » pour y déjeuner.

 

  1. Travail sur des personnes d’intérêt opérationnel

2.1.  Aucune arrestation n’a eut lieu.

2.2.  Aucun collaborateur ne fut nécessaire à la fin de la foire.

Les sources suivantes continuèrent d’être traitées à fin de vérification de leur aptitude au recrutement : Sténodactylo, Candidate pour le traitement d’USMLM à Berlin-Ouest.

    Bosch, Candidat pour le traitement d’USMLM à Berlin-Ouest.

Les deux personnes participèrent personnellement à la foire de printemps 1970. Le contact avec elles fut approfondi. Le contact avec « Perle» fut également approfondi, mais après mûre réflexion un recrutement ne paraît pas approprié. Il reste la possibilité d’employer « Perle » dans le cadre du recueil d’informations générales.

A la foire de Leipzig du printemps 1970, un contact supplémentaire fut noué avec «X». Il est prévu comme candidat pour le traitement des trois MML à Berlin-Ouest.

 

CR 13 / RAPPORT ( très court extrait) sur l’activité des membres des trois missions militaires de liaison occidentales durant l’opération « Rendez-vous 1970 » durant la période du 31/08/1970 au 06/09/1970.

 

  1. Travail sur des personnes d’intérêt opérationnel

2.1.Aucune arrestation n’a eu lieu.

2.2.Les sources suivantes continuèrent d’être traitées à fin de vérification de leur aptitude au recrutement :

« Lame» : Candidat au traitement de la mission militaire américaine de liaison à Berlin-Ouest. Liaison qui offrent  des points d’attaque pour un traitement ultérieur.

Un nouveau contact put être établi lors de la foire de Leipzig de l’automne 1970:

« X »  Candidate au traitement du siège de la MMFL à Berlin-Ouest.

 

                                                     -------------------------------

 

 

Commentaire de fin :

 

Lors de l’effondrement du régime communiste est-allemand, dans la panique au QG berlinois de la Stasi, l’ordre avait été donné de détruire immédiatement les millions de dossiers. Les fichiers accumulés par le Mfs étaient si nombreux qu’ils ont heureusement contrariés leur destruction, ils sont toujours d’une très grande richesse d’informations.

Ainsi des dizaines de km d’archives sont découverts dont 16.000 sacs emplis de bandelettes de papier. Les autorités ouest-allemandes ont alors mise en place des équipes essentiellement féminines, surnommées les « Puzzles Women » pour tenter de reconstituer ce gigantesque puzzle de papier. Des centaines de sacs ont ainsi été traités. Cela peut vous rappeler le film ARGO dans lequel des centaines d’Iraniens étaient rassemblés pour reconstituer les archives broyées de l’ambassade US de Téhéran.

 

Les CR de la Stasi sur la « Foire de Leipziz », objets de cet article, vous ont révélé le caractère rationnel et minutieux de cette organisation tentaculaire et complexe qu’était la Stasi.

 

Cependant comme l’écrit le Général MANIFICAT, les « Missionnaires » ont toujours pu trouver les moyens de se faufiler par les trous du filet dans lequel la Stasi voulait les enfermer préservant ainsi leur « liberté d’action ». 

Les Missionnaires se sont constamment adaptés aux conditions du moment et ont réussis, dans la très grande majorité des cas, à déjouer la surveillance et à mener à bien leurs missions en ramenant à l’Ouest les renseignements recueillis en passant par le « Pont des Espions » ….

 

A la lecture de cet article, nous pouvons imaginer qu’à l’Ere du numérique, combien il est quasi-impossible d’échapper à une surveillance « programmée » et combien, dans certaines occasions, notre vigilance se doit d’être grande…Elle doit l’être aussi dans notre vie quotidienne.

 

Mais soyons heureux de vivre en démocratie….

 

Jacques Suspène.

 

 

 

 



20/03/2024
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 299 autres membres